B&B - POSADA
CASA LUDWIG

NATURE ET POPULATION

Climat

Le climat dans la région de Puyuhuapi est tempéré humide avec environ 3500 mm de précipitations annuelles, sans saison sèche. Le meilleur moment pour voyager est entre novembre et mars, mais il peut faire très beau aussi en avril. Les températures en été oscillent souvent autour de 18°C, mais des journées chaudes avec 25°C ne sont pas exceptionnelles.

Nous vous recommandons de vous équiper pour le soleil et la pluie,  la chaleur et le froid, car la principale caractéristique du temps est sa variété, ce qui fait l'intérêt de la région.

Comme les microclimats dans la zone des fjords et celle de l'intérieur sont très variés, il est difficile de prévoir le temps. Les Patagoniens disent: « si le temps ne vous plaît pas, attendez cinq minutes ».

 

Flore

La forêt humide tempérée de notre région est composée essentiellement de feuillus : coigüe (nothofagus) et tepa. On trouve également d'autres essences : canelo (arbre sacré des Mapuches), ciruelillo, tineo, tiaca, luma, mañio, arrayán, cyprès... Sur les hauteurs poussent des linga et des ñires. Il ne faut pas non plus manquer les bambous, les fougères géantes de 3 mètres de haut qui couvrent les pentes, et les énormes feuilles de la nalca ou pangue, les buissons de fuschias sauvages qui bordent les chemins, les arbustes de calafates dont la baie délicieuse mûrit en janvier ; réfléchissez bien avant d'y goûter : la légende veut que « celui qui mange la baie de calafate, en Patagonie reviendra » !

 

Faune

La forêt patagonienne est une forêt plutôt silencieuse, agrémentée par le chant de quelques oiseaux. Cependant  de nombreux animaux y vivent : pudús (les plus petits cervidés du monde), pumas, chats sauvages, et oiseaux comme les chucaos, tiuques, tuetués, ibis, perroquets et colibris. Dans nos rivières et nos lacs vivent des loutres, des coïpus, des cygnes à col noir, et en mer des otaries, dauphins et pingouins, tous étant des espèces protégées.

Il n'y a ni insectes venimeux ni moustiques. Cependant nous vous recommandons de ne pas pénétrer dans des maisons abandonnées où il pourrait y avoir des rongeurs pouvant transmettre des maladies.

 

Population

Sur une étendue de 100 000 km2 la région d’Aisén compte seulement 110 000 habitants dont les deux tiers sont concentrées dans les deux villes de Cyhaique et Puerto Aisén, ce qui laisse à la nature le reste du territoire.
Quant à la baie de Puyuhuapi, elle a servi autrefois de lieu de refuge aux indiens Chonos qui se déplaçaient en canoë et s'installèrent ultérieurement à Chiloé, attirés par les missions de l'époque coloniale. Les vestiges de coquillages laissés sur les plages témoignent de leur passage.

Les colons allemands de 1935 embauchèrent des ouvriers agricoles Huilliches à Chiloé ; ces derniers firent venir leurs familles. Avec les colons arrivés ultérieurement de la zone située entre Puerto Montt et Temuco ils forment aujourd'hui la majorité de la population du village.